Comment acquérir les biens durables quand on part à la retraite

Quelles que soient les précautions prises, des incertitudes pèsent sur l’avenir des régimes de retraite par répartition aussi bien que sur le pouvoir d’achat de l’argent mis de côté et placé.

L’acquisition et renouvellement des biens durables

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Cela étant, il reste un troisième moyen de se constituer un complément de ressources sur lequel le temps et les événements n’auront généralement pas la moindre prise. Il doit donc retenir toute votre attention.

Ce moyen n’est pas un secret. Il est au contraire dicté par le bon sens le plus élémentaire, celui qui constate que, avec un revenu donné, on est d’autant plus riche que l’on a moins à dépenser.

En clair, cela signifie que si vous avez fait l’acquisition d’un certain nombre de choses avant le départ à la retraite, une plus grande part de vos revenus pourra être affectée à vos dépenses courantes : celles qui apportent le superflu et permettent, aux consommateurs du XXè siècle que nous sommes, de mieux rester en prise avec la vie quotidienne. Quels sont ces biens ?

Les réponses varient évidemment en fonction des désirs et des situations particuliers. On peut cependant tenter d’en dresser une liste dans laquelle chacun pourra puiser son inspiration et qu’il reste toujours loisible de compléter en fonction des circonstances.

Le départ à la retraite

Le départ à la retraite

Le logement

Locataire ou propriétaire ? Le débat n’est pas près d’être clos. Cela étant, il nous semble qu’arriver à la retraite en étant propriétaire de son logement constitue une excellente chose et représente l’économie d’un loyer susceptible de grever très lourdement un budget modeste.

Retenir cette solution suppose toutefois :

  • que l’on veille à ce que le bien immobilier acquis dans ce but ne nécessite pas de trop grosses réparations en cours de retraite (encore que certaines de ces réparations soient susceptibles de motiver des aides ou des prêts à taux avantageux qui en allègent la charge). Cela suppose donc que l’on procède à une sorte de révision complète un an ou deux avant le départ à la retraite
  • que l’on s’y sont pris à l’avance, du moins si l’on doit recourir au crédit

L’équipement du foyer

C’est un fait reconnu : plus on vieillit, moins on use. Il peut donc se révéler opportun de renouveler un certain nombre d’équipements domestiques tels que :

  • lave-vaisselle
  • machine à laver le linge
  • télévision, etc., quand on arrive à la retraite

Ces nouveaux équipements seront mieux adaptés à la nouvelle existence que l’on va mener.

Ils éviteront les dépenses que l’on aurait dû faire quelques années plus tard pour les renouveler.

Les équipements du foyer

L’équipement du foyer

Les équipements divers

Pour la même raison, vous pourrez reconsidérer vos problèmes :

  • d’auto, sans oublier le thème de réflexion proposé plus loin sur ce sujet
  • de garde-robe, sachant que le costume trois pièces, le col blanc et la cravate ne sont heureusement plus de rigueur
  • d’équipements de loisirs : photos, chasse, pêche, discothèque, etc

Sans omettre qu’une bonne cave n’a jamais nui à personne et permet de recevoir convenablement ses amis, qu’une bonne bibliothèque – celle où l’on trouve des tas de livres que l’on n’a pas encore lus – apporte la certitude d’avoir toujours “un bon compagnon” à portée de main.

Si vous entamez votre retraite en étant déjà bien pourvu de tout, il y a fort à parier que vous la vivrez à l’aise.

Ajouter un commentaire