Comment s’installer pour la retraite ?

Il est essentiel de bien s’installer pour la retraite et l’aménagement intérieur a, on s’en doute, une importance encore plus vitale, le mot n’est pas trop fort.

L’aménagement

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Il faut poser comme principes que :

  • on va vivre beaucoup plus souvent que par le passé entre les murs de la maison de retraite
  • les périodes de repos seront plus fréquentes
  • la force physique et l’activité iront inévitablement en déclinant et, pour ces raisons, les chutes et accidents représenteront peut-être un jour un risque particulièrement redoutable

Il n’est donc pas contre-indiqué, au seuil de la retraite, de tenter de revoir sa maison avec un œil neuf et de l’aménager en conséquence. Le fonds de reconversion doit y aider.

Comment s’installer ?

Sur le plan pratique, il n’est malheureusement pas très aisé de trouver des conseils. Les revues de décoration ne semblent pas s’être tellement penchées sur le problème.

Les unes montrent comment le baron et la baronne Y… ont aménagé un délicieux et insolite sept-pièces déniché par hasard avenue Foch et comment ils l’ont meublé avec des matériaux de récupération comme on peut s’en procurer à bon compte chez Chritie’s ou Parke Bernet un jour de grande vente.

Les autres semblent difficilement s’intéresser à tout ce qui a dépassé la trentaine et ne s’habille plus en bleu-jeans et étoffes “retro”.

Quand aux normes administratives, elles sont malheureusement peu nombreuses et peu éloquentes dans leur sécheresse.

Il convient donc de faire appel à son bon sens. Pour peu que l’on aborde le problème avec la méthode dont on faisait preuve quelques années auparavant pour décortiquer un dossier ou traiter une affaire nouvelle, on fera de cette visite chez soi une passionnante découverte.

Les critères à examiner pour l’aménagement

Chaque question posée pourra être heureusement résolue au moyen des critères suivants :

  • il faut autant que possible réduire les dépenses du ménage
  • tenir compte du fait qu’il n’y a plus que deux personnes à la maison (sachant qu’à intervalles réguliers les enfants et petits-enfants vont débarquer en force
  • éviter les occasions de déplacements trop fréquents, notamment d’un étage à l’autre ; éviter ce qui est difficile à manœuvrer ou ne peut être atteint qu’en grimpant sur un escabeau (faire descendre une boîte de fusibles ne coûte pas grand-chose et peut éviter un jour un accident)
  • penser au confort et aux distractions : une deuxième télévision munie d’une télécommande et située dans la chambre à coucher permettra de regarder les programmes tardifs au lit sans que cela augmente la redevance ; un siège confortable est plus que jamais indispensable ; la cuisine sera opportunément munie de gadgets susceptibles d’éviter certains efforts : ouvre-boîtes électriques, couteau électrique, bloc mixer, etc.
  • penser à la sécurité : si vous ne l’avez pas déjà fait, il peut être utile de faire poser un éclairage extérieur sur le palier et, sur la porte, un œilleton permettant d’identifier le visiteur ; de même le téléphone sera plus utile que jamais
  • enfin, se souvenir que la vie en tête à tête mérite souvent d’être interrompue et se ménager si possible un coin bien à soi dans la maison

Comment faire pour que tout soit bien installé ?

Les spécialistes interrogés recommandent également, pour les plus âgés :

  • placer le lit ailleurs que dans un coin
  • équiper les portes avec des poignées de type loquet ou d’un modèle favorisant une bonne prise
  • mettre le téléphone ou un second poste dans la chambre à coucher
  • vérifier le chauffage, l’isolation phonique, l’accessibilité des espaces de rangement
  • éviter les parquets glissants, surtout dans l’escalier que l’on peut éventuellement munir de bandes antidérapantes ; placer de même un tapis antidérapant au fond de la baignoire, la pourvoir d’un tabouret permettant de se laver assis ; vérifier qu’elle n’est pas trop haute pour pouvoir être enjambée sans difficultés (60 cm maximum)
  • vérifier qu’il y a dans chaque pièce un éclairage dont l’accès est suffisamment aisé pour que l’ampoule puisse être changée sans risque de chute
  • et munir la porte extérieure d’un bon système de verrouillage

Ajouter un commentaire