Le régime de retraite de la FNIRR

La FNIRR est une institution interprofessionelle ARRCO qui fédère plusieurs institutions à dominante régionale. Quelle est donc la structure de ce régime ?

Conditions d’ouverture des droits

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Participants

  • retraite normale : 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail reconnue par la sécurité sociale ainsi que pour les titulaires de la carte nationale de déporté ou interné
  • retraite possible avant 65 ans (sous certaines conditions) pour anciens combattants et prisonniers de guerre, sans application coefficient d’anticipation
  • minimum d’âge : 55 ans avec application coefficient d’anticipation

Veuves

  • avoir 50 ans ou sans condition d’âge si invalide ou 2 enfants âgés de moins de 21 ans à charge au décès du conjoint
  • suspension jusqu’à 50 ans si fin d’invalidité
  • suppression si remariage

Veufs

  • avoir 65 ans ou 60 ans si inaptitude au travail
  • avoir cessé toute activité rémunératrice
  • ne pas avoir contracté un nouveau mariage

Orphelins

  • être orphelin de père et de mère et âgé de moins de 21 ans
  • jusqu’à 21 ans pour enfant en apprentissage ou étudiant
  • sans condition d’âge si inaptitude totale au travail reconnue avant 21 ans et si à charge au décès du dernier parent

Niveau des droits

Participants

Anticipation :

  • 55 ans, coefficient : 0,43
  • 56 ans, coefficient : 0,50
  • 57 ans, coefficient : 0,57
  • 58 ans, coefficient : 0,64
  • 59 ans, coefficient : 0,71
  • 60 ans, coefficient : 0,78
  • + 0, 0125 par trimestre supplémentaire entre 60 et 62 ans
  • à 62 ans, coefficient : 0,88
  • + 0,01 par trimestre supplémentaire entre 62 et 65 ans

Veuves

60 % des points du participant, majorations éventuelles comprises.

Veufs

30 % des points du conjoint, majorations éventuelles comprises.

Orphelins

20 % des points du participant, majorations éventuelles comprises.

Entrée en jouissance

Participants

  • à la cessation de l’activité salariée
  • premier jour du trimestre civil suivant la date d’ouverture des droits pour les demandes déposées dans un délai de six mois
  • suspension en cas de reprise d’activité salariée sauf dérogation du Conseil d’Administration

Veuves

Premier jour du trimestre civil suivant la date d’ouverture des droits pour demandes déposées dans un délai de six mois.

Veufs

Premier jour du trimestre civil suivant la date d’ouverture des droits pour demandes déposées dans un délai de six mois.

Orphelins

Premier jour du trimestre civil suivant la date d’ouverture des droits pour demandes déposées dans un délai de six mois.

Paiement des allocations

Participants

Par trimestre, à terme échu, sans arrérages au décès.

Veuves

Par trimestre à terme échu.

Veufs

Par trimestre à terme échu.

Orphelins

Par trimestre à terme échu.

Majorations et avantages

Participants

Retraités ayant eu :

  • 3 enfants : 10 %
  • 4 enfants : 15 %
  • 5 enfants et plus : 20 %

Mêmes majorations pour retraités ayant élevé pendant neuf ans et avant 16 ans des enfants autres que les leurs. Un demi-trimestre d’allocation versé lors de l’entrée en jouissance au participant d’une année de cotisation.

Veuves

Un trimestre d’allocation versé au moment du décès de l’allocataire.

Veufs

Un trimestre d’allocation versé au moment du décès de l’allocataire.

Orphelins

Un trimestre d’allocation versé au moment du décès de l’allocataire.

Validation des périodes d’interruption

Participants :

  • maladie de plus d’un mois
  • invalidité
  • maternité
  • accident
  • accident du travail
  • mobilisation et faits de guerre 14-18 et 39-45 sous réserve de satisfaire à certaines conditions
  • chômage indemnisé par ASSEDIC depuis le 1-10-67

Ajouter un commentaire